Un mois de PVT & un vol en Business plus tard

Arrivée fraîchement de France le 28 février 2015, le Canada a bien voulu de moi et voici mes débuts en quelques lignes…

Je sais, ça faisait longtemps. Beaucoup trop. Je n’ai pas posté d’articles et je n’ai même pas encore parlé de mon périple américain début février – et oui, on est Frequent Flyer modeste ou on ne l’est pas ;).

Rescapée du PVT 2014 pour le Canada

Comme vous le savez peut-être, je suis arrivée chez nos cousins assez récemment donc. Ca fait même 5 semaines aujourd’hui. Comme les 6 000 et quelques autres français, j’ai activé mon PVT pour lequel j’ai donné beaucoup de ma personne l’année dernière. Grosse bataille pour l’avoir, je suis une miraculée de la Der des Ders de la dernière tranche.

Je suis surtout venue pour le T (travail). Souhaitant un nouveau challenge dans ma carrière et aventurière que je suis, j’ai choisi la voie du Québec pour plusieurs raisons. Après une longue préparation, me voilà ici.

 L’arrivée au Canada

Je suis arrivée sans larmes, à bord d’un gros coucou que j’apprécie beaucoup, un 747-400 d’Air France.

boeing 747-400 air france pour montréal

Accueillie par l’une de mes meilleures amies à Montréal, j’ai la chance qu’elle soit ici, et elle est pour beaucoup dans mes débuts positifs au Québec. Le temps de passer les soucis administratifs (NAS, banque, téléphone, appartement et autres), j’emménage tranquillement dans mon chez moi. Là encore, je fais tout rapidement, je commence à avoir l’habitude avec toutes mes expatriations.

La météo québécoise

Il ne faut pas croire que tout est beau et rose. Il a fait froid, très froid quand je suis arrivée, et dites-vous que j’avais passé le pire de l’hiver. Il ne faisait que -27°C les premières nuits. On est en avril, et il neige encore. Mais je l’aime bien, le Canada.

hiver montréal

La recherche d’emploi

C’était la partie la plus délicate. J’ai la chance d’avoir trouvé quelque chose assez rapidement (3 semaines), dans ma branche et pour une boîte que je convoitais particulièrement. Champagne donc :).

Entre deux, pour me conforter dans ma recherche, j’ai mangé une grosse poutine, histoire de m’y faire ;). Et j’ai aussi été voir ma deuxième famille à Weedon, pas très loin de Sherbrooke.

L’aller/retour express en France

Non pas que je m’ennuie ici, mais j’avais un billet retour à utiliser (j’aime bien les avions, je vous l’avais dit, et j’ai un statut Silver à renouveler !). Me voilà dans l’avion le 31 mars pour CDG, 5h40 de vol transatlantique, pas une seconde de dodo. Je débarque chez ma soeur pour un poisson d’avril, elle a les larmes aux yeux.

vol montréal

Le retour, je l’attendais beaucoup car je voyageais en classe Business ce 6 avril 2015. En tant que voyageuse et économe de Miles depuis 2 ans, c’était la récompense de mes nombreux vols. C’était magique, et à peine 3 jours pour me remettre du décalage horaire, ça ne m’était jamais arrivé.

classe business air france

Pas de soucis pour passer l’immigration, le PVT vous permet autant de sorties/entrées que vous le souhaitez.

Et aujourd’hui ?

Je commence ce nouveau travail lundi, impatiente, excitée, curieuse :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>