Préparer son PVT au Canada

Chose que j’ai gardée secrète jusqu’ici hormis avec mes connaissances : j’ai décroché un PVT au Canada, et c’est une nouvelle aventure qui commence.

Ca faisait longtemps que je n’avais pas posté d’articles, et pour causes… Beaucoup de choses ont changé, et vont changer en cette année 2015. Tout d’abord, j’ai des objectifs « voyage » relativement ambitieux. Comme certains le savent peut-être, j’aime bien la course aux miles et la course au statut spécial chez Skyteam, l’alliance d’Air France-KLM et Delta notamment. Ca donne des petits avantages que je connais déjà avec mon modeste statut Silver, mais je veux plus.

Et si je veux passer au niveau supérieur, c’est 30 vols pour cette année que je dois effectuer… Ce petit jeu des miles me lassera un jour ou l’autre, très certainement, mais ça me motive à voyager.

Les voyages, l’objet de 2015

Et en parlant de voyages, j’en ai un gros qui m’attend, un vrai. Je pars m’essayer au Canada car j’y ai décroché un PVT en 2014, comme plus de 6 000 Français. Je fais partie de ces chanceux de la troisième tranche lorsque je n’y croyais plus et que ma connexion internet me faisait des siennes, après moult galères. Et la roue a tourné, j’ai eu un fameux numéro dans les dernières secondes, sans passer par la case repêchage.

PVT Canada 2014

C’était en mai 2014, lorsque j’étais encore en poste à Berlin. Presqu’un an a passé, et me voilà à 6 jours du départ avec le stress qui monte. Et l’air de rien, j’y ai beaucoup pensé à ce PVT et j’ai dû inévitablement le préparer, sauf que je m’y prends un peu tard pour certaines choses.

Où en suis-je actuellement ?

  • J’ai découvert que trouver un job avant de partir relève en partie de la chance, car ne pas être sur place est un vilain défaut au Québec. Mais ne désespérons pas car je comprends aussi le point de vue des employeurs.
  • L’appartement, c’est un peu pareil, on peut trouver au bouche à oreilles, mais il vaut mieux être sur place.
  • Je suis presque prête à passer la frontière : passeport, lettre d’acceptation, relevés de compte, assurance chez Globe Partners pour un an, et permis international pour la déco. Plus qu’à monter dans l’avion (coucou Air France !)
  • J’ai choisi mon futur opérateur téléphonique, probablement Phonebox.
  • Mes dents vont bien et ma pharmacie est prête pour partir à l’aventure.

Beaucoup de personnes du lot 2014 sont déjà parties, moi je suis un peu tardive mais j’espère partager avec vous ce nouveau challenge. Car 2015 est signe de voyages (ah, d’ailleurs je reviens des Etats-Unis et on en reparlera très bientôt) et de réussite, sur le plan personnel et professionnel, je l’espère.

Grosse pensée à ceux qui se battront virtuellement pour obtenir le PVT 2015, qui ne devrait pas tarder à ouvrir !

4 reflexions sur “Préparer son PVT au Canada

  1. m

    Grosse pensée ! Je fais partie de la tranche qui va se battre dans quelques jours… j’espere moins les semaines maintenant. rdv sur place si ça te tente, car à défaut d’avoir une folie des smiles j’aime le tourbillon des voyages et sur place on sera quelque peu servi.
    Je pars début mai pour ma part ! Belle aventure à toi !

    1. Alex Auteur de l'article

      Je te souhaite très bon courage alors, car il y aura du monde je pense… Et là ils ont l’air de faire patienter bien du monde car il n’y a même pas encore de date ! Pas de soucis pour se voir sur place, et je te souhaite bonne chance pour décrocher le sésame :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>